Critiques et commentaires

Thomas Friedländer – Dresde – Traduit de l’allemand

Rien qu’à regarder la photo de l’ensemble Cantaderas, on saisit déjà : les quatre interprètes non seulement chantent mais transmettent sur scène leur joie pour la musique. Elles chantent avec intensité, frappent leurs panderos et panderetas avec puissance, une procession se recrée, mais surtout ce qui apparaît avec évidence, c’est le contact étroit qui existe entre elles et qui peut déclencher des sourires spontanés. La réaction du public : pur enthousiasme ! En présence de telles professionnelles de haut niveau, l’auditeur est emporté par les Cantaderas, dans un voyage fascinant dans la musique traditionnelle du nord de l’Espagne, combinée de façon très équilibrée à la musique médiévale de la péninsule ibérique.

Martin Weber – Witterswil (Suisse) – Traduit de l’allemand

Une connaissance profonde, des voix chaudes, une technique sans faille et la joie de chanter : l’ensemble Cantaderas, lors de son concert, a envoûté le public de Witterswil (Suisse). La diversité qu’offre cet ancien répertoire espagnol est une découverte et l’interprétation qu’en donne Cantaderas fait enchante l’auditeur. La manière dont ces 4 femmes accompagnent leurs chansons avec divers instruments de percussion sont la preuve d’un sens du rythme ancré profondément en elles.Un concert magique avec des explications introduisant les pièces, présentées avec charme. Un véritable plaisir et un public heureux !

Joaquín Díaz  – Urueña (Spain) – Traduit de l’espagnol

Il existe un fil imperceptible – immatériel, peut-être, ou bien invisible, qui relie toutefois avec naturel les sons d’autres temps – ceux-là qui ont résonné sur les places médiévales, dans les cuisines du siècle d’or et dans les temples baroques – et il les enfile comme les perles d’un collier jusqu’à ce que soit formé le bijou parfait qui embellit et personnifie. Le groupe Cantaderas, formé de quatre spécialistes qui apportent chacune leur expérience, leur technique, leurs connaissances et professionnalisme à l’ensemble, tisse avec ce fil une riche trame de sons et, dans un style musical étonnant, autant par l’originalité d’un répertoire pris de différentes époques et sources, que par la variété apportée dans l’interprétation de ces répertoires, il les transmet à l’auditeur de manière limpide et attrayante.

Yolanda Criado, extrait du programme : La Riproposta, Radio Clásica-RTVE.

Madrid -Traduit de l’espagnol

Quatre voix de quatre femmes qui proposent une surprenante interprétation de la musique de tradition orale, Cantaderas nous propose un voyage dans le temps : avec elles nous pouvons écouter aussi bien des chansons du folklore –collectées dans les recueils de chansons espagnoles des débuts du XIXè et du XXè siècles–, que des répertoires de l’époque médiévale. Des voix peut-être différentes de celles que nous entendons habituellement dans la musique traditionnelle, des voix qui s’approchent de ce que pouvait être le son ancestral du folklore. L’ensemble Cantaderas non seulement apprécie et met en valeur le patrimoine culturel folklorique, mais étudie également la façon de les interpréter, écoutant comment chantaient les anciens des générations passées, à partir des premiers enregistrements de terrain effectués dans la péninsule ; l’ensemble tente ainsi de s’approcher d’une forme d’interprétation vraisemblable de la musique du passé le plus éloigné, attitude qui n’est pas habituelle chez les musiciens de formation classique. Leur sensibilité commune et le plaisir qu’elles ont à chanter ensemble, elles les transmettent dans leurs concerts. Il est admirable de les voir et de les écouter. Félicitations pour leur travail et leur sensibilité. Nous attendons bientôt leur premier disque.